Dirigeants, dans l’action, donnez du sens !

Faire le « plein des sens » est une étape indispensable pour un dirigeant désireux de stimuler les talents et l’engagement en transformant son organisation en une entreprise basée sur la confiance et capable de produire de la liberté dans le système. 

Or, rappelons que toute action n’a de sens que si elle est alignée entre son intention de départ (le pourquoi ?) et sa finalité (le pour quoi ?).

Ainsi, toute transformation profonde de l’entreprise requiert que le dirigeant explicite le principe qui l’anime; à défaut, son intention restera confuse pour les équipes, voire sujette à diverses interprétations, chacun y mettant alors le sens qu’il veut bien percevoir.

En effet, une raison qui n’est pas clarifiée génère une subversion, c’est-à-dire une version qui se cache en dessous du désir du dirigeant qui ne l’aurait pas communiqué clairement pour ne pas avoir pris le temps de s’interroger sur son besoin profond.

Encore plus intéressant est la définition dans le dictionnaire de la subversionqui « désigne un processus par lequel les valeurs et principes d’un système en place sont contredits ou renversés ».

Ainsi, ne pas expliciter la motivation profonded’une action aboutirait à l’effet inverse du but recherché !

Dès lors, vous souhaitez mettre en mouvement votre organisation sur le chemin de l’entreprise libérante ?

Prenez le temps d’une introspection avec l’un de nos coachs parce qu’il est essentiel de clarifier le sens caché de votre intention et de mettre en lumière les valeurs qui vous inspirent.      

Mais, allons plus loin et révélons désormais le « Pour quoi ? » de cette catalyse du sens avant de vous lancer dans cette aventure collective,

Le 1erbénéfice sera de sortir de l’illusion de la conduite du changement pour permettre à l’organisation de se nourrir des enseignements de la transition.

Si un changement est un événement qui est situationnel et exogène, la transition est de nature psychologique, c’est une véritable réorientation intérieure que l’on doit vivre avant d’intégrer le changement.

 

Marylise Ferguson (prospectiviste) dit à ce propos :

“   Ce n’est pas tellement qu’on redoute le changement ou qu’on adore le système en place. C’est l’espace intermédiaire qui fait peur. On se sent un peu comme Linus, compagnon de Charlie Brown, qui ne peut plus s’accrocher à quelque chose quand sa couverture bleue est au lavage. ”

 

Exercice d’introspection générateur d’angoisse face au vide ?

Non, car un de nos coachs vous aidera à tracer « la ligne de Vie » de l’entreprise qui révélera que votre organisation a déjà su incorporer de nombreux changements après avoir accepté des phases de transition pour se repositionner intérieurement. 

 

Ce faisant, nous vous permettrons également d’expérimenter la vertu de l’exercice symbolique du kintsugi.

Au Japon, l’esprit du kintsugi est de considérer que lorsqu’un objet précieux, par sa valeur ou sa signification, se brise, il faut soigneusement le réparer, mais sans chercher à masquer cette réparation. Au contraire, il s’agit de la rendre belle et visible puisqu’elle est désormais partie prenante de l’identité de l’objet.

Pour ce faire, on utilise une colle qui rejointe minutieusement les morceaux, et que l’on recouvre ensuite elle-même d’une laque à base d’or.

Cette pratique a quelque chose d’étonnant à une époque où l’on cherche dans l’organisation à cacher les aspérités, les incidents de parcours, les crises en s’enfermant dans une croyance limitante qui est que le changement doit naître d’un processus parfaitement maîtrisé !

Autorisez-vous à travailler votre résilience, en amont d’un processus de transition vers une nouvelle écologie managériale, et acceptez l’idée que vous ne maitriserez pas grand-chose durant ce passage entre l’ancien monde et le nouveau.

Devenez un artisan du kintsugi en autorisant vos équipes à se révéler à elles-mêmes pour avoir su se bonifier en traversant des épreuves et se construire une nouvelle force intérieure à partir de ces évènements.     

 

Vous êtes persuadé que la logique « top-down » atteint ses limites pour générer de la motivation, expérimentez notre offre de coaching de dirigeant, intitulé « le calendrier de l’avant » pour clarifier votre intention et préparer vos équipes à la traversée fertile de la transition !   

 

Eric Vejdovsky

A propos de Eric Vejdovsky

Après s’être dédié à muscler les jambes d'une entreprise en qualité de responsable formation, puis à nourrir l’esprit de managers comme consultant, Eric se consacre désormais à parler aux coeurs des dirigeants afin qu’ils s’autorisent à expérimenter de nouvelles voies pour une gouvernance plus ouverte et porteuse de sens.